ELections cantonales des 20 et 27 mars 2011.

Le contrat socialiste de la majorité départementale 2011 – 2014.

Face à la gravité de la situation, les socialistes font le choix de la responsabilité et de l’efficacité au service de la solidarité, de l’égalité et de la justice sociale. Les collectivités dirigées par les socialistes construiront un « bouclier territorial » pour contrer les effets de la crise.

 Pour ce faire, les socialistes proposent et affirment leurs priorités d’actions sur la base de 3 ambitions et plusieurs engagements majeurs pour le mandat à venir.

 AMBITION N° 1 : Répondre aux besoins de nos concitoyens dans la vie quotidienne et dans la proximité.

– Intégrer les clauses d’insertion dans les marchés publics pour les personnes en difficulté d’accès à l’emploi ;

– Poursuivre la réflexion sur une  tarification attractive de la restauration scolaire et des transports en commun,(scolaires et TED) ;

– Renforcer les moyens pour une meilleure protection de l’enfant et la construction de son avenir

– Maintenir et renforcer un service public ambitieux pour nos territoires ;

– Apporter un soutien à l’emploi en agissant directement sur la création d’emplois (emploi de services à la personne), en soutenant le développement des activités artisanales, agricoles etc. ;

– Soutenir la vie associative et d’éducation populaire et faciliter l’accès des jeunes au sport et à la culture ;

– Participer à la protection de l’environnement en accompagnant les communes dans la gestion de l’eau et assainissement, dans l’élimination des déchets ;

– Poursuivre la protection des espaces naturels sensibles et de la biodiversité à des fins pédagogiques et de sensibilisation du plus grand nombre …

AMBITION N° 2 : Gagner le combat pour défendre et garantir la solidarité nationale.

 – Lutter pour garantir la poursuite du financement des 3 allocations individuelles de solidarité (APA, PCH, RSA) ;

– Défendre le principe constitutionnel de la libre administration des collectivités ;

AMBITION N° 3 : Donner un second souffle à la décentralisation.

 – Tenir régulièrement informés les citoyens des choix et résultats de l’action publique ;

– Encourager la participation des habitants dès la conception des politiques locales

L’élection cantonale vous concerne toutes et tous car les nombreuses compétences dévolues aux Conseils Généraux revêtent une réelle importance dans la vie de tous les jours, qu’il s’agisse de l’enfance, de la jeunesse, de la vie active ou du troisième âge.

Alors, dès le 20 mars, votez pour le/la  candidat(e) présenté(e) par le Parti Socialiste